La France reconnaît que Taiwan est la clé de la résolution du problème So …

French National Assembly

TAIPEI (Taiwan News) – La commission des affaires étrangères de l'Assemblée nationale française a récemment publié un rapport de 77 pages sur les conflits de territoire et la montée des tensions en mer de Chine méridionale.

Le rapport conclut que l’engagement accru de Taïwan auprès de multiples partenaires de la région sera crucial pour le maintien d’un Indo-Pacifique libre et ouvert et pour la formulation d’une approche multilatérale du règlement des différends dans la mer de Chine méridionale.

Le rapport est signé par des législateurs représentant deux des trois principaux partis politiques français, Jean-Luc Reitzer du Parti républicain et Delphine O d’En Marche! Fête.

Le rapport du groupe de stratégie du Comité pour la mer de Chine méridionale est le résultat d’une année de recherches et de contributions de la part de pays ayant des revendications territoriales dans la mer de Chine méridionale. L’envoyé taïwanais à Paris, Wu Chih-Chung (中), a également été interviewé dans le cadre du reportage, selon la CNA.

Dans le rapport, les législateurs français saluent le comportement de Taiwan dans la mer de Chine méridionale, qui reste ouvert à la communication avec de nombreuses parties de la région. Le rapport prend note des engagements pris par Taiwan en faveur de la paix, du dialogue, du partage des ressources et de la protection de l’environnement en mer de Chine méridionale.

Taiwan a toujours appelé à la désescalade et à la coopération entre les États ayant des revendications territoriales, tandis que la Chine poursuit sa campagne d'occupation, de coercition et de militarisation dans la région.

La présence militaire de Taiwan sur l’île de Taiping est un exemple de gestion mature et pacifique d’un territoire de la mer de Chine méridionale au milieu de tensions régionales croissantes, selon le rapport.

Dans le même temps, la Chine refuse de s’engager dans des instances multilatérales pour résoudre les conflits territoriaux, préférant contraindre et intimider ses voisins par le biais de négociations bilatérales restreintes.

Le rapport montre clairement que le gouvernement français comprend comment le comportement provocateur de la Chine aggrave les tensions à travers l’indo-Pacifique. Si de tels problèmes ne sont pas résolus, ils pourraient bientôt mener à une confrontation avec les voisins, voire avec les États-Unis.

En fin de compte, le rapport de la commission des affaires étrangères recommande à la France de préciser sa position en ce qui concerne les problèmes territoriaux de la mer de Chine méridionale, tout en reconnaissant que Taiwan est une clé importante pour la stabilisation de la région.

Le rapport complet peut être lu ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *