La France pleure le chef de l'AIEA, Amano – Xinhua

PARIS, 22 juillet (Xinhua) – La France a déploré lundi le décès de Yukiya Amano, directeur général de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA), et a présenté ses condoléances à sa famille.

"La France a été attristée d'apprendre la mort de Yukiya Amano" qui s'était "résolument engagé à renforcer le régime international de non-prolifération, notamment en soulignant le rôle central joué par l'AIEA dans le traitement des crises iranienne et nord-coréenne" ministère a dit.

Il a également présenté "ses plus sincères condoléances" à sa famille, à ses proches et au personnel de l'agence qu'il dirigeait.

M. Amano, qui avait étudié en France, a été consul général du Japon à Marseille de 1997 à 1999. Il a effectué plusieurs visites de haut niveau en France en qualité de directeur général de l'AIEA, ajoute le communiqué.

Le diplomate japonais était le chef de la surveillance nucléaire des Nations Unies depuis 2009. Il est décédé à l'âge de 72 ans, a annoncé lundi l'AIEA.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *