La France peut étendre les droits de fertilisation aux lesbiennes et aux célibataires

La France peut étendre les droits de fertilisation aux lesbiennes et aux célibataires

Publié: Mis à jour:

PARIS (AP) – Les femmes lesbiennes et les femmes célibataires en France pourraient bientôt avoir recours à la procréation médicalement assistée pour la première fois.

Le gouvernement du président Emmanuel Macron a présenté mercredi un projet de loi sur la bioéthique prévoyant l’extension de traitements tels que la fécondation in vitro ou FIV. Actuellement, les procédures ne sont disponibles que pour les couples mariés hétérosexuels, ce que les groupes de défense des droits des LGBT et les femmes célibataires ont longtemps décrié comme injustes.

Le gouvernement affirme que cette mesure est une réponse aux «avancées technologiques sans précédent» et aux changements sociétaux.

Le projet de loi va maintenant au Parlement, où le parti centriste de Macron est majoritaire. Mais de nombreux militants conservateurs et d’extrême droite s’opposent à cette mesure et prévoient déjà de protester contre elle pour contester la direction de Macron.

Le projet de loi comprend également de nouvelles règles sur les droits parentaux et la recherche génétique. Les grossesses de substitution resteront illégales.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *