La France dresse un avenir offshore – reNews

Le ministre français de l'Environnement, François de Rugy, a expliqué aujourd'hui comment la France entend atteindre son nouvel objectif éolien offshore de 10 GW d'ici 2028.

Un projet de 1 GW à fond fixe qui sera construit au large de la Normandie sera bientôt ouvert à la consultation publique, a-t-il déclaré.

Des appels d'offres seront également lancés prochainement pour trois parcs éoliens offshore flottants de 250 MW et un développement à fond fixe d'une capacité allant jusqu'à 1 GW au large de l'île d'Oléron.

Un projet flottant de 250 MW, comprenant environ 20 turbines, sera affecté au sud de la Bretagne en 2021, les deux autres étant situés en Méditerranée dans les régions Occitanie et PACA, a déclaré De Rugy.

Aucun calendrier n'a été donné pour les deux derniers projets flottants ou le développement à fond fixe au large d'Oléron.

De Rugy a fait cette annonce aujourd'hui lors du lancement du parc éolien de 480 MW de Saint-Nazaire.

Plus tôt cette semaine, le Premier ministre français, Edouard Philippe, a déclaré devant le Parlement que Paris rechercherait 1 GW par an de vent fixe ou flottant au cours des 10 prochaines années, pour un total de 10 GW.

C’est une hausse par rapport aux 5,5 GW de la même période, comme indiqué dans le projet de feuille de route pour l’énergie du pays, publié à la fin de l’année dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *