La France demande un audit indépendant de la centrale nucléaire d'EDF à Flamanville, Energy News, ET EnergyWorld

La France demande un audit indépendant de la centrale nucléaire d'EDF à Flamanville, Energy News, ET EnergyWorld
PARIS: Le gouvernement français a demandé un audit indépendant de la centrale nucléaire d'EDF à Flamanville, qui fait face à de nouveaux dépassements de coûts et à des retards pouvant aller jusqu'à trois ans après la commande par un organisme de réglementation de réparations effectuée le mois dernier.

L'ASN, l'organisme de surveillance nucléaire français, a déclaré qu'EDF, une entreprise publique, devrait réparer huit soudures défectueuses dans l'enceinte de confinement du réacteur, ajoutant qu'elle avait rejeté une demande de report des réparations à 2024.

La décision pourrait signifier que le démarrage de Flamanville serait à nouveau retardé de deux ou trois ans par rapport au dernier objectif de démarrage du chargement de combustible dans le réacteur d’ici la fin de cette année.

Le ministre français de l'Economie, Bruno Le Maire, a déclaré vendredi à BFM que les "incidents" à Flamanville, dans le nord de la France, étaient "inacceptables", ajoutant qu'il avait demandé à un ancien dirigeant du constructeur automobile PSA, Jean-Martin Folz, de mener une enquête indépendante.

Le Maire n'a pas précisé de calendrier.

EDF souhaite construire de nouveaux réacteurs car son parc actuel est vieillissant.

Les problèmes de Flamanville ont fortement pesé sur l'avenir de l'industrie nucléaire en France ainsi que sur les perspectives d'exportation d'EDF.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *