La France condamne Israël pour la démolition de maisons arabes illégales

Les forces israéliennes démolissent des immeubles arabes illégaux à Sur Baher, à Jérusalem

Reuters

La France a condamné lundi Israël pour la démolition de maisons arabes palestiniennes illégales près de Jérusalem, affirmant que les destructions constituaient un "précédent dangereux" et constituaient une violation du droit international, AFP signalé.

"La France condamne la démolition par l'armée israélienne de plusieurs bâtiments dans la région de Wadi al Hummus, au sud-est de Jérusalem", a indiqué le ministère français des Affaires étrangères dans une déclaration.

"Ces démolitions ont eu lieu pour la première fois dans une zone contrôlée par l'autorité palestinienne en vertu des Accords d'Oslo. Elles constituent un précédent dangereux, qui constitue une menace directe pour la solution des deux États", a ajouté le bureau.

Les forces israéliennes ont bouclé lundi matin et commencé à démolir dix des plus de cent structures construites illégalement pour défier une ordonnance de 2011 de l'Administration civile israélienne interdisant la construction près de la barrière de sécurité.

Les immeubles d'habitation ont été construits dans le quartier de Wadi al-Hummus à Sur Baher, une enclave arabe située presque entièrement à Jérusalem.

La bande de terre dans la région de Wadi al-Hummus, où se trouvent les structures illégales, se trouve toutefois juste à l'extérieur des frontières municipales de Jérusalem, mais du côté de la barrière de sécurité située du côté de Jérusalem.

Plus tôt lundi, l'Union européenne a officiellement condamné Israël pour la démolition des bâtiments arabes illégaux, déclarant que ces démolitions minent la "viabilité de la solution des deux États".

Dans le même temps, l'Autorité palestinienne a accusé Israël d'avoir perpétré un massacre et a appelé la communauté internationale à "intervenir immédiatement pour mettre fin à l'agression israélienne".

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *