La France accueille une conférence méditerranéenne sans chefs d'Etat

La France organise une conférence visant à renforcer la coopération entre les pays du nord et du sud de la Méditerranée, en présence de hauts responsables gouvernementaux, d'organisations non gouvernementales, d'entreprises et d'universitaires.

Le président Emmanuel Macron a pris part lundi à des discussions au "Sommet des deux rivages" dans le port français de Marseille.

Des participants venus de Mauritanie, du Maroc, de Libye, de Tunisie, d'Algérie, d'Espagne, d'Italie, de France, de Malte et du Portugal ont abordé diverses questions relatives au développement durable, à l'éducation, à la culture et à l'accès à la technologie, en présence des ministres des Affaires étrangères des 10 pays.

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, a déclaré que le sommet était une occasion de "faire revivre le multilatéralisme".

La situation chaotique en Libye et la crise politique en Algérie n’ont pas permis la réunion des chefs d’État prévue initialement lorsque Macron a lancé cette initiative l’année dernière.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *