La facture de taxe numérique française pourrait offrir un sursis pour les échanges d’annonces

Le 8 avril, l’Assemblée nationale française entamera le débat sur un projet de loi de grande envergure qui imposerait une taxe sur les revenus générés par les entreprises de technologie à partir de certains services numériques – mais pourrait exclure les échanges d’annonces de cette taxe.

La proposition visant à exclure ces sociétés de bourse – celles qui aident les annonceurs à placer des publicités ciblées en ligne – permettrait de répondre aux plaintes de l’industrie selon lesquelles la législation les taxerait deux fois sur les revenus de certains types de publicité numérique. Cela figurait dans un amendement à la loi sur les services numériques.

La France a proposé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *