La chaîne payante Vivendi, Canal Plus, supprimera 500 emplois en France: Les Jours | Nouvelles

PARIS (Reuters) – La télévision payante de Vivendi, Canal Plus, envisage de supprimer 500 emplois en France, soit près de 18% de ses effectifs, par le biais de départs volontaires, a rapporté jeudi le site d'information français Les Jours.

La division du géant français des médias perd des abonnés dans son pays d'origine face à la concurrence de la plate-forme de streaming Netflix et de beIN Sports, contrôlée par le Qatar.

Le groupe, qui a bâti sa réputation sur la retransmission de matches de football importants, a également été durement touché l’année dernière lorsqu’il s’est retrouvé les mains vides lors d’une importante vente aux enchères de droits de football en France, battue par l’espagnol Mediapro.

Un comité d'entreprise est prévu mardi prochain pour discuter d'un plan visant à supprimer des emplois par le biais de départs volontaires, a déclaré une source syndicale à Reuters. Aucun chiffre n'a été donné par la direction, a ajouté la source.

Un porte-parole de Canal Plus a refusé de commenter.

La division a déjà subi un plan de réduction des coûts de 300 millions d'euros et un remaniement de son offre commerciale en France, où elle a perdu 228 000 abonnés individuels en un an à fin mars, hors offres de gros.

La rentabilité de Canal Plus a toutefois augmenté en 2018 grâce aux réductions de coûts et à la croissance des ventes à l'étranger. Le bénéfice avant intérêts, impôts et amortissement (EBITA) a augmenté de 80 millions d’euros par rapport à l’année précédente, pour atteindre 428 millions (483 millions USD).

(Reportage de Mathieu Rosemain et Gwenaelle Barzic; édité par John Irish)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *