Ian Bailey ne devrait plus être extradé à la suite de la condamnation française

Ian Bailey ne devrait plus être extradé à la suite de la condamnation française

La décision d'un tribunal parisien selon laquelle Ian Bailey est coupable du meurtre de Sophie Toscan du Plantier à l'ouest de Cork en 1996 ne signifie probablement pas qu'il puisse être extradé, selon un expert du droit de l'extradition.

Si un mandat d’arrêt européen pouvait être émis contre M. Bailey, la Cour suprême a déjà statué qu’il ne pouvait être extradé. La décision par contumace du tribunal de Paris n'a pas, à elle seule, modifié la situation, selon un avocat spécialisé dans l'extradition qui n'a pas voulu être nommé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *