Honda va introduire un deuxième moteur mis à niveau en France

Le constructeur japonais offrira les Red Bulls de Max Verstappen et Pierre Gasly, ainsi que Toro Rosso de Daniil Kvyat, un nouveau moteur mis au point principalement autour du moteur à combustion et du turbocompresseur.

Lire aussi:

Kvyat subira une chute de grille suite au changement. La première amélioration de la saison de Honda, introduite il y a seulement quatre courses en Azerbaïdjan, était axée sur la fiabilité.

Son moteur Spec 3 a montré une augmentation de puissance au cours des tests de dynamique, mais l'amélioration des performances ne devrait pas être aussi importante que celle de la Spec 3 de l'année dernière, qui avait produit un gain plus significatif.

Traditionnellement, on ne s'attendait pas à ce qu'un fabricant lance sa deuxième mise à niveau du moteur avant la pause estivale de la course 13 ou 14.

Le nouveau moteur de Honda n’a pas été introduit en raison d’un problème avec les spécifications précédentes.

Au lieu de cela, la décision de confier la mise à niveau à ses débuts a été prise conjointement avec ses équipes et conformément à son plan de 2019.

Honda ne change pas le moteur dans la seconde Toro Rosso, c’est parce que cela entraînerait une pénalité pour Alex Gron et Kvyat.

Toro Rosso veut éviter à ses deux pilotes de se voir infliger une pénalité sur la même course.

Le turbocompresseur amélioré est le résultat de la contribution du centre de recherche et de développement Sakura et d'autres compétences en matière de moteurs Honda, ainsi que de la collaboration avec le fabricant de turbocompresseurs IHI.

Une collaboration interne similaire avec Honda a abouti à la percée majeure en matière de fiabilité du constructeur avec son MGU-H mis à niveau l'an dernier.

Toyoharu Tanabe, directeur technique de Honda F1, a déclaré: "En produisant cette Spec 3 PU [power unit], nous avons actualisé le turbocompresseur grâce aux connaissances et à la technologie du service des moteurs d’aéronautique dans le domaine de la conception aérodynamique.

"Les données de notre banc d'essai montrent une augmentation de la puissance par rapport à la version précédente de notre unité centrale, mais nous savons que nous n'avons pas encore égalé les chiffres des fabricants en tête du championnat.

"Mais c'est un pas dans la bonne direction et nous poursuivrons notre développement tout au long de la saison en faisant appel aux ressources de toute l'entreprise."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *