Guide béninois des Français disparus retrouvé mort | Nouvelles du monde

OUAGADOUGOU (Reuters) – Un guide local pour deux touristes français portés disparus lors d'un safari au Bénin la semaine dernière a été retrouvé mort par balle et leur voiture a été brûlée, a déclaré un responsable local et une source de sécurité régionale.

Le sort des touristes, qui n'ont pas regagné leur camp mercredi dans le parc national de Pendjari, dans le nord du Bénin, n'est pas clair, ont indiqué des sources.

La télévision française 24 a rapporté dimanche qu'ils avaient été kidnappés, citant des sources régionales non identifiées.

Le ministère français des Affaires étrangères n'a pas pu confirmer l'information dimanche, bien qu'il ait reconnu que deux ressortissants et leur guide avaient disparu depuis mercredi.

Des responsables au Bénin et au Burkina Faso voisin, où les sources ont indiqué que la voiture avait été retrouvée, ont refusé de commenter.

Le gouvernement français avait averti ses citoyens de ne pas se rendre dans certaines parties du Bénin, près de la frontière avec le Burkina Faso, où se trouve le parc, en raison du risque d'enlèvement.

L’armée du pays a organisé des exercices d’entraînement antiterroriste l’année dernière face aux inquiétudes suscitées par les activités militantes au Burkina Faso, au Niger et au Nigéria.

Néanmoins, les disparitions et la mort marquent un rare incident de violence au Bénin, considéré comme une poche de calme dans une Afrique de l'Ouest rétive et appauvrie, où des groupes djihadistes liés à Al-Qaïda et à l'État islamique ont utilisé des griefs locaux pour attiser la violence et gagner de l'influence.

Selon la même source, la voiture du guide aurait été retrouvée dans l'est du Burkina Faso, envahie cette année par des attaques djihadistes, obligeant plus de 100 000 habitants à s'enfuir.

Le corps du guide était criblé de balles, ont déclaré les deux sources. On ne savait pas s'il avait été retrouvé au Burkina ou au Bénin.

(Reportage de Thiam Ndiaga à Ouagadougou et David Lewis à Nairobi; reportage supplémentaire de Sybille de La Hamaide à Paris; écrit par Edward McAllister; édité par Jason Neely)

Copyright 2019 Thomson Reuters.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *