Ft. Les parachutistes de Polk accueillent le mémorial Timmes Orchard en France pour le 75e jour

Ft. Les parachutistes de Polk accueillent le mémorial Timmes Orchard en France pour le 75e jour

AMFREVILLE, France (KALB) – Les soldats de Fort Polk du 1er Bataillon du 509ème Régiment d'infanterie aéroportée ont été les hôtes de l'un des événements commémoratifs organisés dans le cadre de la 75ème commémoration du jour J. La cérémonie a eu lieu à Amfreville, en France, le 7 juin.

Les soldats du 1er Bataillon du 509ème Régiment d'infanterie aéroporté ont organisé la cérémonie du verger Timmes à Amfreville, en France, dans le cadre de la 75ème commémoration du jour J. | Courtoisie de photo des affaires publiques de l'armée américaine

Il y a soixante-quinze ans, le lieutenant-colonel Charles Timmes, commandant du 2e bataillon du 507e régiment d'infanterie de parachutistes de la 82e division aéroportée a atterri dans un champ inondé et a failli se noyer. L'officier a rassemblé ses soldats dispersés autour de la zone de largage prévue. Le lieutenant-colonel Timmes et ses troupes ont maintenu leur position pendant plus de trois jours de combat avec peu de ressources et ont finalement contribué à libérer Amfreville.

«C’est vraiment un honneur de pouvoir venir ici rendre hommage au sacrifice que leur génération a consenti», a déclaré le sergent de première classe Jerrod Choate, avec un score de 1-509. "Ils ont jeté les bases de tout ce que nous défendons aujourd'hui."

La zone où le commandant de la Seconde Guerre mondiale a débarqué s'appelle maintenant Timmes Orchard. La cérémonie était une occasion pour les soldats d'en apprendre davantage sur leurs liens historiques avec la plus grande invasion amphibie de l'histoire militaire.

Le Capitaine Robert Doyle a déclaré que sa partie préférée du jour J 75 était "d'interagir avec les anciens combattants qui étaient ici ce jour-là et de les vivre par procuration dans les histoires qu'ils ont racontées. C'est incroyable d'entendre les difficultés auxquelles ils ont été confrontés . "

Cette expérience a non seulement ému le sergent Ivan Krestyn en tant que parachutiste d’Ary, mais a également permis de faire revivre l’histoire de ses grands-parents tchèques.

"Mon grand-père a vu tout cela se produire et ma grand-mère, vous savez, a été témoin des atrocités, de la tyrannie et de l'oppression de l'Allemagne et de l'occupation nazie à travers l'Europe. Pouvoir voir ces (sites historiques) de mes propres yeux a été impressionnant, absolument incroyable."

Le groupe de soldats a passé près de deux semaines en Normandie, en France, pour le jour J 75.

Droit d'auteur 2019 KALB. Tous les droits sont réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *