French Open voit Alex De Minaur et Alexei Popyrin tomber au second tour

French Open voit Alex De Minaur et Alexei Popyrin tomber au second tour

Mis à jour

30 mai 2019 10:42:04

Alex de Minaur a été surmené à l’Open de France, perdant en deux sets en moins de deux heures contre le Suprême du court en terre battue, Pablo Carreno Busta, 6-3, 6-1, 6-1.

Points clés:

  • Alex De Minaur et Alexei Popyrin ont tous deux quitté l'Open de France en sets
  • Roger Federer a atteint le troisième tour avec Rafa Nadal, Stan Wawrinka
  • La quatrième tête de série féminine Kiki Bertens a pris sa retraite pour cause de maladie

L'Espagnol, un quart-finaliste à Roland-Garros, a remporté les neuf premiers points du match et n'a jamais regardé en arrière.

De Minaur, 20 ans, devrait encore atteindre un sommet en carrière de 23 ans dans le monde, après avoir mis fin à une série de cinq défaites au premier tour.

Et le talent ambitieux pense déjà à revenir plus gros et plus fort l’année prochaine.

"J'ai vraiment le sentiment de pouvoir jouer sur terre battue", a-t-il déclaré.

"La grande chose à propos de tout cela est qu'il y a beaucoup d'amélioration à faire… il y a un fossé énorme."

Selon l'ATP, De Minaur n'est inscrit qu'à 69 kg, et l'Australien poids léger a concédé qu'il pourrait avoir besoin de développer sa musculature pour pouvoir rivaliser à l'avenir.

"Ce serait probablement une bonne chose que d’en regrouper un peu, mais c’est tout dans le plan."

"Beaucoup de choses vont changer, si tout va bien, plus de blessures, un corps plus fort et je deviendrai un peu courageux."

Cependant, ayant débuté l'année dernière en dehors des 200 mondiaux, l'Australien n'est pas découragé.

"J'ai toujours su que je ne serais jamais le plus grand ni le plus grand des gars, mais j'ai été capable d'accomplir des choses incroyables avec ce que j'ai.

"Maintenant, il est temps de continuer à m'améliorer, de trouver des moyens de jouer mon style de jeu et d'être plus efficace sur terre battue."

De Minaur, confiant, a de nouveau secoué sa blessure à l'aine. Il participera aux Pays-Bas à un événement de l'ATP 250 devant Queens et Wimbledon en juin et juillet.

Popyrin tombe à Djere

Plus tôt lors de la quatrième journée des championnats, Alexei Popyrin s'était incliné face au Serbe Laslo Djere en deux sets, 6-4, 7-6 (7-4), 6-4 lors de son match de second tour.

Wildcard Popyrin, 19 ans, a eu sa chance contre l’impressionnant Serbe, mais n’a réussi à saisir aucun de ses six points de break lors du match de deux heures et 15 minutes contre la 31e tête de série sans nerfs mercredi.

Le talent d'origine espagnole, né à Sydney, quittera toujours Paris dans une meilleure position. On prévoit une hausse de six places au 103e rang mondial, juste après la qualification automatique en Grand Chelem.

La sortie de Popyrin au deuxième tour intervient après une troisième participation à l'Open d'Australie plus tôt cette année et était une performance rafraîchissante après la capitulation du premier tour de son compatriote Bernard Tomic 24 heures plus tôt.

L’adolescent a terminé avec 29 gagnants sur ses 18 fautes directes, mais a rencontré un Djere tout aussi efficace, qui a associé 33 gagnants à ses 18 fautes.

Popyrin, qui a sauvé sept des neuf points de break contre lui au cours du match, a tout gâché, mais n'a pas pu gérer la régularité et la profondeur de frappe de Djere.

Le Serbe va maintenant affronter Kei Nishikori, qui a battu son favori Jo Wilfried Tsonga en quatre sets, 4-6, 6-4, 6-4, 6-4.

Federer, Wawrinka avance

Si Roger Federer s’interroge sur l’importance de l’Open de France, il obtient sa réponse après une victoire de second tour efficace sur le plan clinique, mais néanmoins accrocheuse, contre l’Allemand de 20 ans, Oscar Otte, mercredi.

Après avoir remporté sa victoire 6-4 6-3 6-4 avec un coup de magie signature, une volée de revers soyeuse jouée sur la promenade du milieu du terrain, la foule du Court Philippe Chatrier s'est unie.

Plus tard, un pandémonium a éclaté dans le hall devant le centre des médias alors que le champion du Grand Chelem, 20 fois vainqueur des trois dernières éditions de la pièce maîtresse du court en terre battue, s'est dirigé vers une foule de supporters après le match.

"Cela me rend heureux parce que je vois que les gens sont fous de tennis. Ils ont très envie de me voir jouer, de me voir gagner, de me voir plusieurs fois de plus", a déclaré le journaliste, âgé de 37 ans.

"Cela me donne beaucoup d'énergie. Quand vous avez cette atmosphère, vous sentez que les gens sont excités de vous voir, de vous suivre, ils chantent votre nom, et ce n'était même pas un match à cinq, c'était un match avec Otte, 144 dans le monde. C'est très rare. "

Stan Wawrinka, âgé de 34 ans, vainqueur en 2015 et vice-champion deux ans plus tard, n'a également eu aucun problème face à un ennemi beaucoup plus jeune mercredi, éliminant Cristian Garin, âgé de 22 ans, 6-1, 6-4, 6-0.

Propriétaire de trois titres du Grand Chelem au total, Wawrinka apportera son revers dans ce qui semble être un match plus compétitif contre Grigor Dimitrov, double finaliste majeur, qui a éliminé le champion 2014 de l'US Open 2014, Marin Cilic 6-7 (7-3). ), 6-4, 4-6, 7-6 (7-2), 6-3 en presque quatre heures et demie.

La forme de Nadal n’avait pas été à la hauteur de ses exigences habituelles pendant une grande partie de la saison sur terre battue, mais il a quand même remporté le titre à l’Italian Open ce mois-ci, y compris une victoire sur Novak Djokovic en finale. il cherche un 12e trophée record à Paris.

Son dernier tour de force a été une victoire de 6-1, 6-2, 6-4 sur Yannick Maden, classé 114e au monde, un qualificatif allemand qui établit un lien au troisième tour avec le quart de finaliste de Roland-Garros 2016 2016, David Goffin.

Les semences féminines continuent de partir

Alors que de nombreux grands noms de ce sport sont encore présents dans la catégorie masculine, le peloton féminin continue de voir les meilleurs joueurs partir.

Mercredi, la quatrième tête de série Kiki Bertens, une demi-finaliste de 2016 et considérée comme une candidate pour son premier titre majeur, a quitté la première manche de son match contre Viktoria Kuzmova car elle était malade.

"Hier, je me sentais bien", a déclaré Bertens.

"Ce matin, je me suis réveillé à 3 heures du matin et je me suis senti très malade. Vomissements, diarrhée toute la nuit, toute la journée. Je me sentais un peu mieux avant le match.

"J'avais dormi un peu et je voulais essayer, mais dès que j'ai commencé à me réchauffer juste avant le match, ça a recommencé.

"Il n'y avait plus d'énergie."

Bianca Andreescu, une Canadienne âgée de 18 ans classée 22e tête de série, s'est retirée avant son match contre l'Américaine Sonia Kenin, âgée de 20 ans, citant une blessure à l'épaule droite qui l'avait écartée de mars à cette semaine.

Kenin affrontera le vainqueur du match de jeudi entre Serena Williams et le qualifié japonais Kurumi Nara.

Cependant, la numéro deux mondiale Karolina Pliskova s'est qualifiée pour le troisième tour en s'imposant face à Kristina Kucova.

La star tchèque, à la recherche de son premier titre en Grand Chelem, a gagné 6-2, 6-2 en moins d’une heure – frappant 25 gagnants et six as.

Sloane Steohens, Garbine Muguruza et Johanna Konta ont tous atteint le troisième tour avec des victoires en deux sets.

Bertens et Andreescu rejoignent la double championne de Wimbledon, Petra Kvitova, qui s’est retirée avant son premier match en raison d’une blessure au bras, et les anciennes numéros 1, Angélique Kerber et Caroline Wozniacki, toutes deux défaites au premier tour.

ABC / Fils

Les sujets:

tennis,

sport,

France

D'abord posté

30 mai 2019 08:38:31

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *