Extradition de Ian Bailey recherché par la France après la condamnation pour meurtre de Toscan du Plantier

Extradition de Ian Bailey recherché par la France après la condamnation pour meurtre de Toscan du Plantier

La Haute Cour Pénale de Paris a condamné Ian Bailey du meurtre de la française Sophie Toscan du Plantier, plus de deux décennies après la découverte de son corps violemment battu près de sa maison de vacances située à l'ouest de Cork

L’Anglais (62 ans) a été condamné par contumace à 25 ans de prison.

Le verdict a été décrit comme une étape importante dans l'une des plus longues sagas judiciaires de l'histoire irlandaise et française. Le tribunal a également ordonné qu'un nouveau mandat d'arrêt européen soit émis, demandant à l'Irlande d'extrader M. Bailey vers la France pour la troisième fois.

«La cour estime qu'il existe suffisamment de preuves pour établir que Ian Bailey a commis le crime dont il est accusé», a déclaré la juge Frédérique Aline, qui a présidé le procès, au cours d'une demi-heure d'explication de sa décision.

Un avocat de la famille de la victime a demandé 500 000 euros de dommages-intérêts à la commission française pour victimes d'infractions pénales et 365 000 euros à M. Bailey. La décision concernant les dommages sera annoncée le 11 juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *