Esther Mahlangu honorée par le ministère français

L'Ambassadeur de France en Afrique du Sud, Christophe Farnaud, a décerné au Dr Mahlangu le prix d'Officier de l'Ordre Arts et Lettres. Photo: Jacques Naude / Agence de presse africaine (ANA)

Pretoria – L’ambassade de France à Pretoria a célébré vendredi la fête nationale française à Pretoria en rendant hommage à la célèbre artiste sud-africaine Ndebele, la docteure Esther Mahlangu, dont les créations ont été admirées dans le monde entier.

L'Ambassadeur de France en Afrique du Sud, Christophe Farnaud, a décerné au Dr Mahlangu le prix d'officier de l'Ordre Arts et Lettres au nom du ministre français de la Culture lors des célébrations qui se sont déroulées à l'ambassade.

“Bonjour (bonjour) et merci beaucoup (merci beaucoup). Je suis allé en France et ils ont vraiment respecté mon travail. Ils m'ont invité à peindre une maison comme la mienne, puis ils m'ont envoyé dans le monde entier pour montrer mon travail », a déclaré Mahlangu à la réception emballée de diplomates, de gens d'affaires et d'expatriés français.

Mahlangu est l’un des premiers artistes à mettre l’art Ndebele sur la toile et utilise des couleurs primaires. Elle est bien connue pour peindre avec une plume de poulet.

L'Ordre des Arts et des Lettres a été créé en France en 1957 et est décerné par le ministère français de la Culture en reconnaissance de ses contributions significatives à l'enrichissement de l'art et de la littérature en France et à l'étranger.

Mahlangu a appris la peinture murale et les broderies perlées traditionnelles de Ndebele auprès de sa mère et de sa grand-mère lorsqu'elle était enfant. En 1986, alors qu'elle travaillait dans un village culturel ndebele à Middelburg, dans le Mpumalanga, les œuvres qu'elle a créées dans sa maison ont été remarquées par des chercheurs français de Paris. Elle a été invitée à créer des peintures murales pour une exposition d'art contemporain international en France et, à son retour en 1990, elle a commencé à peindre des peintures murales dans des lieux publics en Afrique du Sud, suivie de près par des lieux en Europe et aux États-Unis.

À 83 ans, Mahlangu voyage toujours régulièrement, participant à des expositions dans plusieurs des musées et des galeries nationales les plus respectés au monde et est régulièrement invité à collaborer avec des célébrités et des marques mondiales populaires. Elle est l’une des artistes les plus acclamées en Afrique du Sud et est considérée par beaucoup comme un trésor national.

Johnny Clegg (1991), William Kentridge (2013), Gregory Maqoma (2017) et Zanele Muholi (2017) sont d'autres citoyens sud-africains qui ont reçu l'ordre.

La célébration du 14 juillet a également été l'occasion d'adieu à l'ambassadeur Farnaud, qui vient de terminer son affectation en Afrique du Sud. Diplomate chevronné, Farnaud était un ambassadeur particulièrement actif et enthousiaste qui a beaucoup progressé dans le renforcement des relations entre la France et l'Afrique du Sud.

«C'est un pays extraordinaire et l'Afrique du Sud va me manquer. Je souhaite à l'Afrique du Sud tout le succès possible dans cette nouvelle phase très riche », a déclaré Farnaud. «L’Afrique du Sud et la France partagent un engagement en faveur du multilatéralisme et nous avons besoin de davantage d’actions collectives.»

Farnaud a également souligné le fort investissement des entreprises françaises en Afrique du Sud, soulignant que 60 000 emplois en Afrique du Sud sont tributaires des entreprises françaises.

Le 14 juillet marque le tournant de la Révolution française avec la prise de contrôle de l'ancienne forteresse royale en 1789.

Pretoria News

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *