Deux coureurs clés sortis du Tour de France pour avoir poussé et poussé

Trois courses d'escalade alpines consécutives commencent demain sur le Tour de France, mais deux des meilleures équipes du peloton n'auront plus leurs meilleurs coureurs après s'être éprouvées sur la plat.

Vers la fin de la course à la ville de Gap, Tony Martin de Jumbo-Visma et Luke Rowe de Team Ineos ont eu un différend quant à savoir qui était autorisé à utiliser la route, qui est rapidement devenue physique. Martin a semblé essayer de pousser Rowe hors de la route; Rowe répondit en écrasant légèrement Martin au visage.

Après la course, les deux hommes se sont serré la main. a dit qu'ils allaient bien avec l'autre, et a publié une déclaration commune sur la façon dont c'était juste la chaleur du moment.

Les organisateurs du Tour de France n'ont pas sympathisé, les deux coureurs ayant été expulsés pour «actes de violence». Les équipes envisageaient de former un appel conjoint, bien que Cycling News indique que les organisateurs du circuit ne le prendraient pas en considération.

Avec deux hors catégorie demain, les absences de Rowe et Martin constitueront un coup dur pour les coureurs Egan Bernal, Geraint Thomas et Steven Kruijswijk. Les deux coéquipiers Ineos et le leader de Jumbo-Visma se retrouveront sans leurs meilleurs chevaux de travail sur route plate, ce qui donnera plus de couvert à leurs rivaux français Thibaut Pinot et Julian Alaphilippe. Est-ce une grande conspiration pour assurer un cycliste français sur le podium du Tour de France pour la première fois en 34 ans? Non, mais une querelle facilement résolue serait plus drôle de cette façon.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *