Des trafiquants d’air cocaïne condamnés à de longues peines par un tribunal français | Nouvelles du monde

Un tribunal français a condamné sept personnes impliquées dans une opération de trafic de drogue à une peine pouvant aller jusqu’à 18 ans de prison chacune, deux anciens pilotes de l’armée de l’air purgeant une peine de six ans.

Pascal Fauret et Bruno Odos avaient fui la République dominicaine après un raid sur un jet privé, ils devaient se rendre à Saint-Tropez, dans le sud de la France, mais ont été arrêtés de nouveau en France en novembre 2015.

Dans ce qui est désormais connu comme l’affaire «Air Cocaine», Fauret et Odos ont été accusés, ainsi que sept autres accusés, d’avoir tenté de faire passer 680 kg (1 500 lb) de drogue en dehors du pays. Deux ont été acquittés à l’issue d’un procès de sept semaines.

Le chef de bande, Ali Bouchareb, a été condamné à 18 ans de prison, tandis que son bras droit, Frank Colin, avait 12 ans.

Seul Bouchareb a été maintenu en détention pendant le procès; les huit autres avaient été libérés sous caution.

Colin était le seul accusé à avoir reconnu avoir pris part à l’opération de contrebande mais avait prétendu qu’il était en fait un «agent infiltré».

La police dominicaine a découvert les médicaments dans 26 valises à bord d’un avion Falcon 50 alors qu’il s’apprêtait à quitter la station balnéaire dominicaine de Punta Cana pour Saint-Tropez en mars 2013.

Pendant leur libération sous caution, Fauret et Odos ont réussi à fuir la République dominicaine vers le territoire français des Caraïbes dans des circonstances mystérieuses, mais ont été arrêtés à leur retour sur le continent français en novembre 2015.

Avec deux passagers, ils ont été reconnus coupables par contumace et condamnés à 20 ans de prison pour trafic de drogue en République dominicaine en 2015.

Vendredi, cinq magistrats français ont délibéré pendant 11 heures avant de rendre leur verdict.

«C’est un scandale! C’est politique! Il n’y a pas de justice », ont hurlé des personnes proches des accusés lors de l’annonce du verdict.

Un ancien agent des douanes, François-Xavier Manchet, a été condamné à cinq ans de prison et à qui il a été interdit de travailler à nouveau en tant que fonctionnaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *