Coupe du monde féminine: la France veut "semer la peur" chez ses rivales après un début impressionnant

Coupe du monde féminine: la France veut "semer la peur" chez ses rivales après un début impressionnant
Résumé: France 4-0 Corée du Sud

La patronne de France Corinne Diacre espère avoir "fait peur" à ses rivales pour la Coupe du Monde Féminine, après leur victoire 4-0 face à la Corée du Sud lors du match d'ouverture.

Le pays organisateur a pris l'avantage 3-0 à la mi-temps grâce à l'ouverture du score d'Eugénie Le Sommer et du défenseur Wendie Renard à Paris.

La quatrième boucle d'Amandine Henry a couronné une belle soirée pour Les Bleus.

"Quand les autres camps parlent de nous, ils nous placent parmi les favoris parce que nous sommes le pays hôte", a déclaré Diacre.

"Si nous pouvons semer la peur dans ces camps, alors ce serait formidable."

L'équipe de Diacre, classée quatrième au monde, fait partie des favorites pour remporter la huitième édition de cette compétition, aux côtés des États-Unis, champions en titre, qui entameront leur campagne contre la Thaïlande mardi.

L’Angleterre, qui ouvre dimanche sa campagne contre les voisins et l’Ecosse débutant en Coupe du monde, sera également très enthousiaste, ainsi que l’Allemagne, vainqueur à deux reprises, et les Pays-Bas, champions d’Europe.

La France cherche à remporter le tournoi pour la première fois et, si elle atteignait la finale à Lyon, elle pourrait s'assurer que la nation française détienne les deux titres de champion du monde de football en même temps, après le succès des joueurs masculins en Russie en 2018.

"Bien sûr, nous aimerions suivre les traces de l'équipe nationale masculine senior mais nous avons encore six marches à franchir. Il faut être sérieux et concentré pour six autres matches", a déclaré Diacre.

"Nous avons gagné le match de ce soir, mais ce n’est qu’un pas sur la route. Nous avons encore six pas à faire si nous voulons aller jusqu'au bout. Nous devons garder les pieds sur terre et continuer à travailler.

"J'ai refusé toute émotion ce soir. Je laisserai l'émotion m'affecter plus tard dans la compétition. Je me suis préparé comme si j'étais un joueur. Il n'y a pas de place pour l'émotion ce soir."

La France et la Corée du Sud rejoignent le groupe A du Nigeria et de la Norvège, qui se rencontrent samedi, avant le début des campagnes anglaise et écossaise à Nice dimanche.

Au total, 24 équipes réparties en six groupes de quatre équipes se disputaient initialement les 16 places en phase éliminatoire, les deux meilleures équipes de chaque groupe se qualifiant automatiquement, ainsi que les quatre meilleures équipes en troisième place.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *