Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019 ™ – Actualités – Nnadozie: Je sais que le Nigéria ne perdra pas contre la France

Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019 ™ - Actualités - Nnadozie: Je sais que le Nigéria ne perdra pas contre la France
  • Chiamaka Nnadozie fait l'histoire de #FIFAWWC contre la République de Corée
  • La jeune femme de 18 ans révèle qu’elle est le farceur de l’équipe
  • Nnadozie insiste sur le fait que le Nigeria ne perdra pas contre la France

Par Ann Odong avec le Nigeria

La Coupe du Monde Féminine de la FIFA, France 2019 ™, a connu d’excellentes performances au niveau des gardiens de but, notamment l’un de ses records avec Chiamaka Nnadozie. Le Nigeria a entamé son deuxième match contre la République de Corée sous la pression de savoir qu'après une défaite 3-0 contre la Norvège, seule une victoire conserverait un espoir réaliste de terminer parmi les deux premières du groupe A. De nombreux entraîneurs l'auraient joué prudemment, mais Thomas Dennerby a remis les gants à la joueuse âgée de 18 ans de l'État d'Imo et elle a répondu avec une feuille blanche lors d'une victoire 2-0.

"Mon entraîneur m'a appelé et m'a dit:" C'est votre heure ", a déclaré Nnadozie à FIFA.com. "C'était un rêve qui est devenu réalité."

La progression de Nnazodie dans le football féminin nigérian a été rapide. Elle a commencé à jouer au football à l'âge de 12 ans et a rapidement été classée dans les équipes nationales des moins de 17 ans et des moins de 20 ans. L’année dernière, elle a enfilé ses gants lors de la Coupe du Monde Féminine U-20 de la FIFA et affiché son potentiel en tant que joueuse du match contre Haïti en Bretagne. C’est dans ce tournoi que Nnadozie s’est fixée pour objectif de revenir en France pour la finale mondiale senior.

"Je savais que cela allait se réaliser, car lorsque je montais, mon entraîneur me disait:" Travaille fort, tu y arriveras ", a-t-elle déclaré. J'ai vraiment travaillé pour cela. A chaque entraînement, j'ai fait de mon mieux. Même si j'étais fatigué, je continuerais à pousser.

Nnadozie n'a porté qu'un seul objectif en France en 2019.

"Je me suis dit qu'avant la fin du tournoi, par la grâce de Dieu, je devais garder le but dans un match", a-t-elle déclaré. "Quand on m'a demandé de garder le but, même si j'avais un peu peur, je me suis encouragé, Je me suis dit: "Allez, tu l'as fait pendant les matches amicaux, alors tu dois le faire maintenant."

Nnadozie a atteint son objectif d'avant le tournoi grâce à une performance contre la République de Corée qui a fait preuve de sang-froid et de maturité au-delà de ses années. Elle est devenue, à 18 ans et 186 jours, la plus jeune gardienne de but à garder une feuille blanche à la Coupe du Monde Femmes.

«Après le match, quand j'ai vu le poste, j'étais si heureux», a déclaré Nnadozie. «Une jeune fille comme moi obtenant un bon disque, j'étais si fière de moi.

«Je suis tellement fier de la défense. Ils ont très bien. Je sais que je ne peux pas le faire sans eux – ils l’ont rendu possible. "

La chimie de Nnadozie avec l’unité défensive a illustré la rapidité avec laquelle elle s’est rapidement intégrée à l’équipe nigériane. Le calme remarquable de l'adolescente sur le terrain contraste avec sa personnalité contagieuse.

«J'aime jouer et plaisanter avec les gens», a-t-elle déclaré. «Chaque fois que je remarque que tu es en colère ou triste, je viendrai faire des choses amusantes. J'aime voir les gens autour de moi heureux.

"Parfois, quand je ne suis pas là, ils m'appellent pour me dire:" Tu nous manques ". Chaque fois que j'entre, quand tout le monde est de mauvaise humeur, je ne ferai qu'une chose amusante et ils riront. "

Le Nigeria affrontera la France lundi. Nnadozie était dans les buts alors que les Super Falcons avaient perdu 8-0 Les Bleues amical l’année dernière, mais elle est catégorique. L’histoire ne se répète pas.

«Je sais qu'ils se sentiront détendus, pensent qu'ils vont peut-être marquer plus de huit buts.

«Ce sera un match difficile. C’est l’une des meilleures équipes de la compétition, mais nous leur faisons savoir que ce ne sera plus jamais comme ça.

«C'était l'année dernière. Je sais que nous n'allons pas perdre. Nous allons rendre notre pays fier. "

Suivez la Coupe du Monde Féminine de la FIFA ™

Sur Gazouillement | Facebook | Instagram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *