Comédien français antisémite condamné à une peine d'emprisonnement pour fraude

Dieudonne

Le comédien français et antisémite connu Dieudonné a été condamné vendredi à deux ans de prison pour fraude fiscale et blanchiment d'argent par un tribunal de Paris, le AFP reportages d'agences de presse.

Cet artiste controversé, qui a également été reconnu coupable d'avoir toléré le terrorisme dans le passé, a des partisans loyaux en France, en particulier dans les banlieues à faibles revenus des grandes villes.

Le tribunal de Paris lui a infligé une amende de 200 000 euros (225 000 dollars), ainsi que la peine de deux ans d'emprisonnement, qu'il est peu probable qu'il purge dans le cadre d'un arrangement lui permettant d'effectuer des travaux d'intérêt général, selon le rapport.

Le procès portait sur plus d'un million d'euros de gains non déclarés de la société de présentation, dont le nom complet est Dieudonne M'Bala M'Bala.

Les enquêteurs ont trouvé 657 000 euros à son domicile en espèces, tandis que lui et ses complices ont envoyé 565 000 euros à l'étranger, principalement au Cameroun, où il a des racines familiales.

Dieudonné, âgé de 53 ans, a suscité la controverse il y a plusieurs années en inventant le geste de la quenelle, un salut nazi devenu extrêmement populaire dans les milieux antisémites et extrémistes du monde francophone et du monde entier.

Il était largement accusé de promouvoir l'antisémitisme et a déjà fait l'objet de nombreuses condamnations en France pour discours de haine et autres infractions connexes. Ses représentations ont été interdites par les autorités françaises en raison de leur contenu antisémite virulent. Le comédien a réussi à faire annuler certaines des interdictions.

En 2015, un tribunal français a déclaré Dieudonné coupable de propos antisémites et lui a infligé une amende de 24 000 dollars.

Il a un jour invité un négationniste de l'holocauste sur la scène et contre le "lobby sioniste" qui, dit-il, contrôlait le monde, bien qu'il affirme que son droit à la liberté d'expression a été violé.

Dieudonné s'est également vu interdire l'entrée au Canada en 2016, bien qu'il se soit produit plus tard devant des partisans montréalais par liaison vidéo.

Le comédien controversé a également été condamné à deux mois de prison en Belgique pour incitation à la haine pour des propos antisémites lors d’une émission dans ce pays.

(Le bureau nord-américain d’Arutz Sheva vous tient au courant jusqu’au début du Shabbat à New York. L’heure affichée automatiquement sur tous les articles d’Arutz Sheva est cependant celle d’Israël.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *