Chaleur brûlante pour maintenir une emprise ferme sur la France

Chaleur brûlante pour maintenir une emprise ferme sur la France

Par Eric Leister, Météorologiste principal AccuWeather
29 juin 2019, 08h18:17 HAE

Alors que les quarts de finale de la Coupe du Monde Féminine 2019 se poursuivent jusqu'à samedi, une vague de chaleur dangereuse ajoute un obstacle supplémentaire pour les joueuses et les équipes dans l'espoir de revendiquer le titre de meilleur au monde.

Alors que la chaleur intense régnait dans certaines parties de la France au début de la semaine dernière, les huitièmes de finale ont été une chance de fuir les pires conditions. On ne peut pas en dire autant des matches de quarts de finale.

Soccer AP 6/24

L'équipe américaine pose pour une photo de groupe en prévision du match de football entre la Suède et les États-Unis, opposant la Suède au groupe F, au Stade Océane, à Le Havre, en France, le jeudi 20 juin 2019. (AP Photo / Alessandra Tarantino)

Après un match chaud en quarts de finale opposant la Norvège et l'Angleterre à Le Havre jeudi soir, l'action s'est poursuivie vendredi alors que la France affrontait les États-Unis à Paris. Les États-Unis ont remporté le match 2-1.


EN RELATION:

Radar météo France interactif

La France bat son record, alors que la vague de chaleur en Europe se propage et menace de nouvelles vies

Épuisement par la chaleur et coup de chaleur: quels sont les signes d’avertissement et comment devriez-vous réagir?


Les quarts de finale se termineront samedi avec des matches à Valenciennes et à Rennes. La chaleur sera une préoccupation dans les deux stades avec le coup d'envoi prévu à 15h. à Valenciennes et à 18h30 à Rennes.

Les températures atteindront le maximum de la journée à 32 C (près de 90 F) au début du match opposant l'Italie à la Hollande à Valenciennes. La température AccuWeather RealFeel® va atteindre 34 C (93 F).

De telles températures peuvent déclencher des coupures d'eau obligatoires, autorisées par les règles de la FIFA à tout moment après 30 minutes d'inactivité dans une partie disputée à une chaleur extrême.

Le seuil de chaleur extrême a été fixé à 32 ° C (89,6 ° F) sur l'indice de température du globe humide. L'indice de température du globe humide est calculé en combinant température, humidité, vitesse du vent, angle du soleil et couverture nuageuse.

Ces mêmes composants font partie de l'équation utilisée pour calculer la température AccuWeather RealFeel®.

Heat va également faire cuire Rennes à un maximum de 35 C (95 F) samedi. Même si le match se jouera après le pic de chauffe, il fera encore chaud lorsque l'Allemagne affrontera la Suède.

Les températures chuteront légèrement de 32 à 28 C (89 à 83 F) pendant le match avec une température AccuWeather RealFeel® aussi élevée que 33 C (92 F).

Le pire de la vague de chaleur sera passé avant le début des demi-finales à Lyon, mais les températures peuvent rester au-dessus de la normale, avec des sommets proches de 29 ° C prévus mardi et mercredi prochains.

Signaler une faute de frappe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *