Agirc-Arrco réduit son déficit et adopte la charte ISR | Nouvelles

Agirc-Arrco réduit son déficit et adopte la charte ISR | Nouvelles

Le régime français de retraite obligatoire du secteur privé, Agirc-Arrco, a réduit son déficit à 1,4 milliard d’euros et adopté une charte de l’investissement socialement responsable (ISR) pour ses réserves.

Les résultats concernent l'exercice se terminant le 31 décembre 2018, juste avant la fusion prévue depuis longtemps entre Agirc, le régime destiné aux cadres et cadres, et Arrco, le régime visant les employés du secteur privé.

Agirc-Arrco a déclaré que l'écart entre ses ressources et ses dépenses, qu'il qualifie de déficit technique, est passé de 2,9 à 2 milliards d'euros en 2018. Cela s'explique par les conditions économiques favorables et la gestion des partenaires sociaux.

Des retours sur investissement de près de 500 M € et un gain exceptionnel de 100 M € ont permis de réduire encore le déficit technique.

Agirc-Arrco est un système de paiement par répartition, mais dispose de 60,6 milliards d'euros de réserves. Le régime vise un retour à l'équilibre financier en 2020.

Il a également annoncé une nouvelle charte ISR pour ses réserves, à la demande des partenaires sociaux. La charte était également conforme aux engagements pris dans le cadre d'un accord officiel conclu fin 2017 et aux «principes qui sous-tendent la prévoyance en matière de retraite complémentaire».

Agirc-Arrco a indiqué qu'elle visait à adhérer aux Principes pour l'investissement responsable, adoptés par l'ONU.

Selon le système, l’intégration de facteurs environnementaux, sociaux et de gouvernance d’entreprise «génère la création à long terme de valeurs sociétales» en prenant en compte le comportement des entreprises en vue de l’amélioration des politiques de responsabilité sociale des entreprises.

Dans un dossier de présentation, le programme a indiqué que l'approche n'introduisait aucun facteur susceptible d'avoir un impact négatif sur les rendements des investissements et pourrait en fait renforcer les performances sur une longue période.

La charte ISR définit les principaux piliers de la politique générale d’investissement du régime, at-il déclaré.

Outre la réalisation des performances financières nécessaires à une gestion efficace pluriannuelle d’un régime de retraite non capitalisé, la stratégie d’investissement viserait également à «contribuer à la préservation de l’environnement naturel et du bien-être» et à «encourager le progrès social».

Agirc-Arrco compte 18 millions de membres et 1,7 million d'employeurs. Le programme verse plus de 79 milliards d'euros par an aux retraités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *